AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Civils • 07/09

Aller en bas 
AuteurMessage
Sydney J. Winchester
Héritière des Winchester
avatar

Féminin Messages : 582
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 26
Localisation : Eos Island
Profession : Etudiante en Economie

Feuille de personnage
Expérience : 560
Relations:
Informations :

MessageSujet: Les Civils • 07/09   Dim 18 Avr - 2:44


    ▌Kelly M. Stevens
    ▌Garrett E. Johnson
    Roxas L. Slayers
    ▌Axel L. Teissier
    ▌Sara A. Thompson
    Leona W. Schwarz
    ▌Lewis A. Whitelock
    ▌Cassidy L. Mackenzie
    ▌Julian S. Lopéz

___________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hurricanes.forumactif.org
Sydney J. Winchester
Héritière des Winchester
avatar

Féminin Messages : 582
Date d'inscription : 21/10/2009
Age : 26
Localisation : Eos Island
Profession : Etudiante en Economie

Feuille de personnage
Expérience : 560
Relations:
Informations :

MessageSujet: Re: Les Civils • 07/09   Sam 24 Avr - 22:12


      Seth Logan Mc Queen

      Âge : 17 ans
      Nationalité : Écossaise
      Date de Naissance : Vendredi 13 Mai AD06
      Lieu de Naissance : Glasgow (Écosse)
      Localisation : Paris (France)
      Occupation : Voyou
      But : Foutre la merde


      Moi, juste moi, toujours moi !

      - Coureur de jupons : Depuis qu'il a découvert les joies du sexe, il ne peut plus s'en passer. Sa spécialité est de draguer des filles pour les escroquer de quelques euros. Il adore les vierges, mais toutes les autres y passent aussi. D'ailleurs, il n'a pas de préférence quand à la couleur des cheveux ou la taille des poitrines, tout est bon à prendre !
      - Escroqueur : Il n'arnaque pas que les filles, il soutire aussi du fric à tous les pigeons qu'il croise. Pour gagner de l'argent, il est prêt à presque tout : Voler, donner de sa personne (n'y voyez pas que du sexe), dealer de la drogue et j'en passe. Toute situation est une opportunité pour lui.
      - Sociable : Il est pas du genre à faire attention à qui il fréquente. Tout de façon vu sa réputation, il n'a pas intérêt à chicaner. Le plus important, c'est d'avoir du monde autours de lui pour passer le temps. En cas de problème ou de solitude extrême, il a sa bande.
      - Fêtard : " Je ne me suis prit que trois ou quatre cuites depuis mes 17 ans ", vous dira-t-il sûrement avec tout son sérieux. Il est vrai que cela ne fait pas une semaine qu'il a atteint cet âge là. Il passe la majorité de ses nuits à faire la fiesta avec des potes, des filles et des substances pas forcément conseillées (surtout ensembles). Comme quoi, il a une vie très saine !
      - Esprit vengeur : La défaite est quelque chose qui ne lui réussi vraiment pas. Avec Seth, c'est assez simple : Vous lui donnez un coup de poing, il vous étale par terre. Pour se venger, il est capable de claquer tout son fric. D'ailleurs un jour, il l'a fait... Vous en apprendrez plus dans l'histoire. Mais attention, ce pognon sert à faire les pires coups bas.
      - Égocentrique : Seth, il a une sacré opinion de lui même ! Vous ne trouvez pas quelqu'un plus apte que lui à dire qu'il est en tout point fantastique. Le miroir est son meilleure ami, d'ailleurs il a tendance à en trimballer un dans sa poche. Un conseil, ne le dénigrer pas ou vous êtes mort...
      - Protecteur : Comme il fallait bien mettre un peu de positif on s'est dit qu'on allait parler un peu de son bon côté. Les gens qui peuvent venir se reposer sous son aile sont peut-être rare, mais il y en a quand même. Pour un ami, il est capable de se mettre dans les pires ennuis, voir de se ruiner.


      Ma vie, mon œuvre,...

      - Originaire d'une riche famille écossaise, Seth commença les conneries dès l'âge de douze ans. Rien de bien méchant, juste quelques petits vols sans importance. Et puis, un jour il se fit attraper par les flics en essayant par tout les moyens d'entrer dans un pub. C'est entouré des deux gardiens de la paix, qu'il se fit raccompagner chez ses parents. Inutile de préciser la réaction des dit parents.
      - Après divers méfaits, il se mit à fréquenter une bande de racaille qui l'avait adopté comme une mascotte. D'ailleurs, la chef de bande l'initia aux plaisirs charnelles et l'utilisa durant plusieurs semaines comme un vulgaire jouet. Ce statut ne lui plaisant pas, il décida de mettre les voiles.
      - La seconde fille de sa vie fut, accrochez vous bien, la meilleure amie de... sa mère (pas besoin de préciser la différence d'âge) ! Si pour lui il ne s'agissait que d'une bonne expérience, et d'un bon coup, pour elle se fut directement le grand amour. D'ailleurs, elle alla parler à Madame Mc Queen pour lui expliquer les sentiments qu'elle avait le fils de celle-ci. Elle ne le prit pas très bien évidement. D'ailleurs, elle coupa les ponts avec la femme, non sans l'avoir d'abord foutu dehors à coup de pied.
      - L'épisode des bijoux de famille, ne pensez pas à mal, mit fin à sa vie de famille, justement. Il se fait qu'il a vendu le coffret du clan, avec son contenu, pour une somme ridicule en plus. Il acheta de l'alcool avec ça et rentra dans un état déplorable, en vomissant dans le vase de l'entrée. Ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase (nettoyé). Son père le menaça de l'envoyer en maison de redressement, ce qui eut pour seul effet, des provocations de la part du fils. Après moult disputes, c'est à la porte qu'il finit. En retombant plutôt bien sur ses pattes vu qu'il avait au préalable vidé le compte de ses parents. Ben oui, il est quand même futé l'air de rien le petit Seth. Précisons qu'à cette époque, il avait quinze ans...
      - Sachant que durant toutes ses aventures, il s'est créer sa petite bande (composée de deux garçons et de sa petite ami - ou presque -), c'est avec elle qu'il est partit en vadrouille. Avec son sac plein de billets vert, il a fait la tournée des concerts en Angleterre (et ça rime en plus). Là, il découvrit les joies de la drogue et c'est dans un état proche de l'Iowa qu'il a embarqué sur le bateau menant au continent.
      - Ses petits aventures ne se finirent pas là. Toujours accompagné de son fidèle trio, il fit le tour de la France dans un vieux vanne volé dans un musée. Aucun d'eux n'avait son permis, mais en ne passant que par les campagnes ils réussirent à ne pas se faire choper par la police et encore moins par Liberty en faction dans le coin. Au final, ils abandonnèrent la caisse dans les ruines parisiennes parce qu'elle avait rendu l'âme.
      - Maintenant qu'il se trouvait dans la ville de la débauche par excellence, le petit groupe d'anglais eut tout le temps de se perfectionner dans l'art de faire des conneries. La plus débile fut de provoquer le chef du gang le plus influent de la capitale. Résultat : Trois côtes cassées, des ecchymoses sur à peu près tout le corps, une entaille profonde sur l'avant-bras droit et un paquet d'emmerdes en prime. Si ses potes n'avaient pas été là, Seth aurait certainement crevé collant d'urine dans ce caniveau.
      - Mais il doit véritablement d'être entier à la chef de la Brigade. Cette dernière l'a recueillie, l'a soigné et en plus elle a fournis un logement à toute la bande. Comment Seth l'a-t-il remerciée ? En se cassant avec la coke que les agents de l'organisation avait piqué à un dealer il y a à peine une semaine. Avec cette drogue, il s'est fait du fric et il a engagé un type costaud pour qu'il aille casser la gueule à celui qui avait osé le mettre à terre. A cause de ça, il n'a plus un rond pour continuer son petit trafic, mais sérieusement il s'en balance...


      Dans mon répertoire, il y a...

      Falcon E. O'Connor ▬ "Le lutin, ferme là !"
      Son meilleur pote ? J'irais peut-être pas jusque là, mais on s'en approche. Ils se connaisent depuis qu'ils sont gamins et c'est ensemble qu'ils ont fait leurs premières conneries. Ce que Seth préfère, c'est de l'ennuyer en le traîtant de lutin - ou d'autres petites créatures peuplant les légendes - et de l'habiller en vert car il vient d'Irlande. Le problème, c'est qu'il parle trop. Et puis, ses rollers font beaucoup trop de bruit.
      Constance M. Chevalier ▬ "Naïve comme je les aime... "
      Il lui doit deux services. Premièrement car elle la soigné et deuxièmement parce qu'elle lui a permis de se venger en laissant son stock de drogue sans surveillance. Il ne comprends d'ailleurs pas comment on peut être idiot au point de ne pas s'en rendre compte. Enfin passons. Actuellement, il aimerait beaucoup un tête à tête avec elle. Et plus si affinité...
      Mathias R. Lancaster ▬ "Toi, ta tête ne me revient pas !"
      D'accord, il faut de tout pour faire un monde, mais lui, il rêve de s'en débarrasser. Depuis l'affaire de la drogue, ce pourris ne cesse de l'espionner pour vérifier qu'il ne fasse pas n'importe quoi. Seth est sûr qu'il attends d'avoir une raison suffisante pour lui faire sa fête sans que Constance ne le reprenne. Saleté de microbe de la Brigade va !
      Sky G. Harrison ▬ "Elle, je l'aime bien !"
      C'est avec une certaine affection que Seth vous parlera de cette jolie poupée au tempérament sulfureux. Elle fait partie de sa bande et accessoirement il la considère comme sa petite amie car c'est avec elle qu'il couche le plus souvent. Elle sait se rendre utile lorsqu'il s'agit de refourguer la marchandise. En plus, ses coups de pied sont dévastateurs. Comme quoi, c'est utile d'avoir une fille dans le groupe.

___________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hurricanes.forumactif.org
Roxas L. Slayers

avatar

Messages : 709
Date d'inscription : 04/04/2010
Profession : Barman

MessageSujet: Re: Les Civils • 07/09   Dim 20 Juin - 23:21

    Nom & Prénomft. Célébrité


    Son meilleur pote ? J'irais peut-être pas jusque là, mais on s'en approche. Ils se connaissent depuis qu'ils sont gamins et c'est ensemble qu'ils ont fait leurs premières conneries. Ce que Seth préfère, c'est de l'ennuyer en le traitant de lutin - ou d'autres petites créatures peuplant les légendes - et de l'habiller en vert car il vient d'Irlande. Le problème, c'est qu'il parle trop. Et puis, ses rollers font beaucoup trop de bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas L. Slayers

avatar

Messages : 709
Date d'inscription : 04/04/2010
Profession : Barman

MessageSujet: Re: Les Civils • 07/09   Jeu 5 Aoû - 0:23

C'est ce que tu veux C'est ce que tu veux C'est ce que tu veux C'est ce que tu veux C'est ce que tu veux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxas L. Slayers

avatar

Messages : 709
Date d'inscription : 04/04/2010
Profession : Barman

MessageSujet: Re: Les Civils • 07/09   Mer 10 Aoû - 22:41

DOSSIER LY-X103BC CAVALLONE






    Alexis Fiammetta Cavallone Lexis est loin de cette jeunesse dorée qui semble pourtant lui coller à la peau. Malgré quelques souvenirs récurrents, son enfance reste floue jusqu'à l'année de ses neuf ans. Le mois de décembre commençait à peine et dehors il neigeait à gros flocons lorsque Guido Cavallone concrétisa son adoption. L'homme était alors le tout jeune PDG de Janus Electronics et il venait de faire fortune grâce à la mise sur le marché de la première version du 'GT'qui devait rester la référence en matière de téléphonie mobile et de transmission de données de la nouvelle ère. Les premiers mois qu'elle vécu avec lui furent difficiles. L'enfant était effrayé par tant de changements, enfin c'était ce que tout le monde pensait. En réalité, elle avait surtout peur que le rêve s'arrête. Guido était fou de cette gamine espiègle et pleine d'esprit, et il la couvrit de cadeau et d'attention. Il ne fallut donc pas longtemps pour que l'adorable enfant s'attache à ce drôle d'adulte qui ressemblait à aucun autre. Mais c'était peut-être parce qu'elle non plus ne ressemblait pas aux autres gosses de l'orphelinat qu'il l'avait choisi. Ce qu'elle n'apprit que bien plus tard, c'était que son père adoptif était stérile. Une conséquence des retombées radioactives alors qu'il était encore dans le ventre de sa mère. Dès l'âge adulte, il s'était donc mis à la recherche d'un enfant qui lui ressemblerait plus que les autres. Et il l'avait trouver en la personne d'Alexis, pauvre gamine qui avait perdu sa famille à la suite d'une série de meurtres immondes. Son père avait un peu trop titillé la Cosa Nostra et il avait fini par le payer. Personne ne savait comment l'enfant avait fait pour survivre, à vrai dire le directeur de l'orphelinat qui avait lu le le rapport de police ne cessait de répéter qu'il s'agissait d'un miracle.

    Jouer des mauvais tours, se prendre pour la reine, chercher à rendre fou, quand on perd haleine U.C

    Il paraît qu'elle...

      Jeremiah W.
      You don't seem to know or seem to care what your heart is for Lexis ferait n'importe quoi pour faire prospérer la société de son père. Alors quand elle a appris que Jeremiah Winchester avait refusé d'y travailler pour une somme pourtant colossale, elle ne le supporta pas. L'accoster ne fut pas bien difficile, ils étudiaient dans la même université et le jeune homme n'était pour ainsi dire pas un modèle de popularité.
      Sydney W.
      Ta gueule et bonne journée Seth, il aime pas les danois. Ni les sportifs. Et encore moins les lâches. Alors bien sûr, c'était déjà mal partit avec Søren. En plus, lorsque celui-ci a refusé de lui servir un verre alors qu'il le demandait gentiment, et qu'en plus qu'il comptait payer, ben il est devenu son pire ennemi pour les cinq prochaines minutes. Puis pour encore dix de plus quand il l'a fait foutre à la porte. Alors quand il a eu la chance de le croiser dans la rue, il s'est fait un plaisir de lui offrir une petite rencontre improvisée avec le trottoir. Il espère le revoir, pour lui faire rencontrer ses semelles cette fois...
      Jillian T.
      Naïve comme je les aime Constance fait partie de ses femmes qui feront toujours naître une foule de questions dans l'esprit de Seth. Déjà parce qu'elle l'a aidé alors qu'il était au plus bas en le soignant et en hébergant tout son gang pendant tout son gang et ce sans contrepartie. Ensuite, parce qu'il faut franchement être con pour ne pas s'apercevoir que son stock de drogue à disparu. Ou simplement pour le laisser sans surveillance alors qu'on a du monde à la maison. Ou pire encore, pour ne rien faire alors qu'on sait la vérité ! Décidément, il n'y comprends rien. Quoi qu'il en soit, puisque Constance semble l'avoir pris en affection, il compte bien en profiter. Et pourquoi pas en commençant par obtenir un tête à tête avec elle. Et plus si affinité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Civils • 07/09   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Civils • 07/09
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Butterflies & Hurricanes :: MEMOIRE INTERNE :: FICHIERS CONFIDENTIELS :: LIBERTY-
Sauter vers: